UN REMAKE du 12 au 17 novembre 2019

 
 
 

Présenter le premier Festival international du film de Cannes qui n’eut pas lieu en 1939 ! Tel un remake — ce que les artistes nomment aujourd’hui un re-enactment —, il s’agit tout d’abord de montrer, durant une semaine dans les salles de cinémas d’Orléans, les 30 films programmés en 1939, sélection visionnée par un jury international, qui décernera bien sûr ses récompenses, de la Palme d’or au Grand Prix du Festival 1939 en 2019 et aux différents prix d’interprétation.

Événement cinéphile, le Festival attirera les critiques, que nous inviterons eux aussi, prêts à découvrir les nouveaux films d’Hitchcock, de Duvivier, de Hawks, de Capra, de Mikhail Romm, de Korda, de Mc Carey, ou de Douglas Sirk, qui, sous son nom allemand de Detlef Sierck, concourt pour les Pays-Bas. Les critiques et les cinéphiles sont prêts à débattre, se passionner ou se déchirer pour (ou contre) Le Magicien d’Oz, Pacific Express ou Mister Smith au Sénat.

Mais qui pourrait imaginer le Festival international du film sans ses vedettes, ses paillettes et sa fête ? Orléans se mobilisera donc pour accueillir de nombreux acteurs et personnalités du cinéma, qui défileront sur les tapis rouges des cinémas de la ville, reprenant littéralement les rôles tenus en 1939 par Gary Cooper, Victor Francen, Tyrone Power, Michèle Morgan, Harry Baur, Louis Jouvet, Pierre Fresnay, Marie Bell, Micheline Francey, Annabella, Norma Shearer, Mila Parély, George Raft, Cary Grant, James Cagney, David Niven, Spencer Tracy, Barbara Stanwick… tous attendus au Festival.

Alors, quand le Festival de 1939 aura repris vie, le grand bal pourra enfin se tenir.