Retour à tous les Évènements

La France est un empire

Jean d’Agraives

France | 1939 | 1h26

Présenté par Olivier Loubes

La France est un Empire.png

En 1939, dans un contexte de guerre latente, l’Agence générale des colonies commande un documentaire démontrant la puissance de l’Empire français, tout en rappelant ses étapes historiques. Du Maroc à la Cochinchine, en passant par l’Afrique de l’Ouest, Madagascar et les Antilles, cinq opérateurs, sous la houlette du journaliste Jean d’Agraives, sont envoyés à la rencontre des « indigènes » et de leurs « bienfaiteurs ». On y trouve la traditionnelle exaltation des figures coloniales (le médecin, le militaire, le missionnaire et le maître d’école) et des infrastructures de liaison installées par la métropole (avion, TSF, automobile). La présentation de quelques cérémonies rituelles doit démontrer le caractère primitif de ces populations avant l’arrivée des colonisateurs. Y est aussi souligné l’attachement des colonisés à la patrie française.

La France est un Empire est un documentaire de propagande à destination de la population de la métropole mais aussi des nations étrangères : les images, qui possèdent cependant un véritable intérêt historique, témoignent d’une volonté de mettre en avant la puissance de l’Empire à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Conscient du rôle stratégique de ce document, sa sélection fut exigée par Jean Zay lui-même. L’Empire y apparaît comme espace stratégique et un réservoir de vies dévouées pour défendre la « civilisation » et la « nation » dans une Europe en train de plonger dans la guerre. La fin du film, qui s’adresse plus spécifiquement à l’Allemagne et à l’Italie, représente un véritable défilé de la puissante armée coloniale.

« Voilà un film qui vient à son heure. Il doit être diffusé partout à travers le monde car il montrera à tous, aux neutres principalement, que nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts. » Georges Fronval, Cinémonde, n° 591, 28 février 1940.

Scénario : Jean d’Agraives. Commentaire : Emmanuel Bourcier. Opérateurs : Gaston Chelle (Afrique du Nord), Hervé Missir (Asie), Georges Barrois (Madagascar, Somalie), Raymond Méjat (Guyane, Antilles), André Persin (Afrique). Montage : Jean Loubignac, assisté de Marie-Louise Simon. Musique : Van Hoorebëke. Production : Ciné-Reportages. Durée : 86 minutes.

Évènement antérieur: 14 novembre
Leçon de Cinéma avec Virginie Linhart
Évènement ultérieur: 14 novembre
Elle et lui