Retour à tous les Évènements

La Taverne de la Jamaique

Alfred Hitchcock

Titre original : Jamaica Inn

Grande-Bretagne | 1h48 | VOSTF

Présenté par Marc Cerisuelo et Vincent Paul-Boncour

taverne_jamaique_03.jpg

À la mort de sa mère, Mary Yellan décide de quitter l’Irlande pour rejoindre sa tante, Prudence, et son mari, Joss Merlyn, en Cornouailles. Ceux-ci tiennent La Taverne de la Jamaïque, un endroit mal famé où se retrouve un groupe de naufrageurs. Les soirs de tempête, ils allument un feu sur les falaises escarpées de la côte, afin de faire échouer les navires de commerce, tuant tous les naufragés et récupérant leurs richesses.

Hitchcock n’aimait pas beaucoup La Taverne de la Jamaïque, le dernier film de sa période anglaise. Dans ses entretiens avec Truffaut (1966), il dénonce un casting arrangé où l’acteur principal, Charles Laughton, ne cesse de lui gâcher le plaisir de diriger la mise en scène.

Avec ce film « gothique », Hitchcock sort par ailleurs de son registre habituel pour se tourner, non sans ironie et légèreté, vers le film d’aventures en costumes. Cela lui donnera l’occasion d’accomplir quelques prouesses techniques, comme l’un des derniers plans où la caméra accompagne la chute d’un personnage qui s’écrase sur le pont du bateau.


« Laughton et Hitchcock combinés nous offre un divertissement aussi excitant que spectaculaire. Laughton se pavane dans son maquillage à la John Bull* et Hitchcock le laisse faire, se limitant au strict minimum que représentent ses trucs de mise en scène. Les scènes de contrebande et de naufrage sur la côte de Cornouailles ont été réalisées avec brio. » * Le stéréotype de l’Anglais un peu borné. Alan Page, Sight and Sound, vol. 8 n°30, été 1939.


Réalisation : Alfred Hitchcock. Scénario : Sidney Gilliat (d’après le roman de Daphne du Maurier). Dialogues : Sidney Gilliat et J.B. Priestley. Production : Mayflower Pictures. Photographie : Harry Stradling et Bernard Knowles. Décors : Tom Morahan et John Hoesli. Costumes : Molly McArthur et Yvonne Caffin. Ingénieur du son : Jack Rogerson. Cadreur : Gustave Drisse. Musique originale : Eric Fenby. Montage : Robert Hamer. Distribution : Charles Laughton, Maureen O’Hara, Robert Newton, Leslie Banks, Marie Ney… Durée : 108 minutes. Sortie en France : 20 juillet 1939.

Évènement antérieur: 17 novembre
L’enfer des anges
Évènement ultérieur: 17 novembre
Magie Africaine